La Mairie> Synthèse grand débat national

Le 8 mars dernier avait lieu une soirée d’échanges autour des thèmes principaux du grand débat national : l’organisation de l’État et les services publics, la transition écologique, la démocratie et la citoyenneté, la fiscalité et les dépenses publiques.

Suite à cette soirée, les élus de Saint-Héand ont mis en forme de façon objective les remarques et les idées soulevées par les participants.

Voici la synthèse de ces échanges :

Thème démocratie :

Constats :

- Les élus politiques ne sont pas assez près du peuple, d’où le désintérêt pour la politique. Les députés et sénateurs doivent avoir des implications locales, mais pas seulement pour être présents aux inaugurations !

- Les citoyens ne sont pas assez consultés au plan local, par exemple avant de faire des travaux dans leur commune.

- Le cumul des mandats n’est peut-être pas le problème mais il faut les limiter dans le temps.

- Référendum et proportionnelle : le référendum peut être utile au plan local mais au plan national c’est difficile. La proportionnelle, un peu peut-être mais pas tout car c’est alors impossible de trouver une majorité.

- A 2 mois de l’élection européenne, on n’en entend pas parler, c’est aberrant !

- Élections : Faut-il rendre le vote obligatoire comme en Belgique avec amendes pour les absents ? Il faudrait reconnaître le vote « blanc ».

- Concernant l’immigration : on ne pourra pas l’arrêter, c’est un problème que doit traiter l’Europe. Comment favoriser l’intégration des personnes, l’apprentissage de langue, le respect de la laïcité, éviter les risques de communautarisme dans certains quartiers de ville ?

- Il faut éduquer les jeunes à la démocratie et à la citoyenneté, le service civique est une bonne chose.

Propositions :

- Élections : Rendre le vote obligatoire et reconnaître le vote blanc, limiter les mandats des élus dans le temps (nb de mandats identiques).

- L’Europe doit traiter le problème de l’immigration, la France doit veiller à une intégration efficace : la langue, la laïcité, le communautarisme.

- Citoyenneté : Formations sur les institutions et éducation civique à l’école, le service civique pour les jeunes est une bonne chose, organiser localement des débats et faire remonter aux élus les résultats des concertations.

- Institutions : Éliminer les strates inter communales, syndicats multiples et réduire le nombre de communes.

Thème État et services publics

Constats :

- Régions, départements, intercommunalités, syndicats, communes : doublons à beaucoup de niveau ; on se sait plus qui s’occupe de quoi.
Trop de collectivités ; État : trop de maillons ; a-t-on besoin de 36000 communes ? Comparaison à l’Europe.

- La décentralisation : on a l’impression que c’est l’inverse qui se produit.

- Manque de transparence sur les finances de l’État.

- Les corps de l’Etat : beaucoup trop ont été privatisés.

- Les députés et sénateurs ne représentent plus rien car pas suffisamment présents dans les communes

Propositions :

- Les institutions : Redéfinir qui fait quoi, préciser, clarifier les rôles et missions des différentes strates.

- Immigration : Coût d’un jeune migrant pour son intégration = 50000€ multiplié par le nombre de jeunes migrants = environ 2 M€. Pourquoi ne pas dépenser cette somme pour l’aider à regagner son pays et l’aider chez lui ?

- Pas assez de communications sur les communes et intercommunalités : pourquoi ne pas utiliser les moyens informatiques pour plus de participation ? cela permettrait une ouverture des débats.

- Parlementaires : Limiter en fonction de l’âge ; diminuer le nombre ; modifier le mode d’élection des sénateurs = élections comme pour les députés.

Thème fiscalité et dépenses publiques

Constats :

- Les gilets jaunes ont révélé les manques et difficultés de certaines familles.

- Trop de réceptions nationales et internationales.

- Est-ce que les patrons du CAC 40 payent la CSG sur les intérêts de leurs placements ?

- Les subventions publiques poussent les collectivités à faire plus de dépenses que nécessaire.

- La classe moyenne est trop taxée par rapport aux classes supérieures.

Propositions :

- Fiscalité : Impôts sur le revenu pour tous proportionnellement au revenu, mieux informer les citoyens pour expliquer précisément à quoi servent les impôts. Rendre la fiscalité plus juste, augmenter le nombre de tranches. Diminuer les niches fiscales. Lutter contre l’évasion fiscale. Diminuer la TVA. Plus de lisibilité sur les taxes foncières et habitation, revoir le classement des habitations. Retour à ISF sur revenus financiers. Suppression niche fiscale sur immobilier (loi PINEL) mais garder sur les emplois à domicile. Taxer les importations. Faire payer les ordures ménagères au poids pour plus d’égalité et d’incitation au tri.

- Dépenses publiques : Dépenses sociales : Plus de contrôles sur les dépenses sociales. Pour recevoir une aide sociale (chômage, RSA ), il faudrait que les personnes fassent un travail d’utilité publique. Améliorer les conditions de travail des travailleurs dans le domaine de la santé pour améliorer les soins.
Accorder des allocations familiales dès le 1er enfant pour famille monoparentales.
Trop d’aide aux entreprises. Plus de transparence sur les dépenses publiques. Plus de contrôles sur les subventions et aides publiques (ex isolation).
Parlementaires et hauts fonctionnaires : Hauts fonctionnaires trop payés, supprimer les aides aux hauts fonctionnaires. Supprimer les avantages à vie accordés aux anciens Présidents de la République.

- Divers : Logements sociaux : redonner la possibilité de décider au pouvoir local (intercommunalité), supprimer la loi nationale (loi SRU). Faire évoluer le loyer en fonction de l’évolution du revenu et/ou de la composition de la famille.
Obliger le versement des pensions alimentaires.
Ne pas privatiser les constructions faites par l’État.

Thème transition écologique

Constats :

- Consommation : Trop d’emballages sur les produits achetés, surtout par Internet.
Trop de produits importés = trop de transports, trop de camionnettes de livraison (achat par internet).
On mange les beaux morceaux et on envoie les bas morceaux en outre mer.
Les produits fabriqués en France sont trop chers, acheter local est un luxe.
Alimentation : favoriser les circuits courts, le bio est trop cher.

- Agriculture : Petites exploitations en danger.
Constructions sur terrains agricoles, disparition d’exploitations.

- Protection de la planète : Pollution des avions et gros bateaux, kérosène et fuel lourd pas assez taxés.
Tout pousse à la consommation, obsolescence programmée des produits.
Trop de déchets rejetés dans la nature, décharges sauvage, incivisme.
Ne plus utiliser de glyphosates.
Disparition des insectes, oiseaux, abeilles.
Voitures polluantes envoyées en Afrique.
Plastiques ne se désintègrent pas, arrêter d’en produire.

- Énergie : Électricité : on ne prend pas assez en compte la dangerosité des produits pour fabriquer les batteries.
L’électricité propre, est-ce que ça existe ?
Économies d’énergie, aides pas adaptées (primes photovoltaïques, isolation à 1 €).
Des éoliennes peut-être mais pas chez soi.
Photovoltaïque trop cher, abus avec les aides.
Géothermie, un avenir pour le chauffage.

- Transports : Beaucoup de personnes sont seules dans leur voiture.
Bonus écologique sur voiture diesel, incohérence avec ce qui est préconisé.
Suppression des trains et remplacement par des cars.
Trop de camions sur les routes, portiques écotaxes supprimés alors que le transport routier pollue.
Pas assez d’encouragement aux voitures électriques.
Train trop cher.
Le covoiturage, personne ne s’en sert.
Piste des moteurs à eau à développer (recherche).

Propositions :

- Inciter à réduire les emballages : taxer les produits sur emballés, recycler les plastiques, revenir aux consignes des bouteilles, baisse de la TVA pour les produits vendus en vrac, fabriquer des plastiques plus écolos.

- Alimentation : inciter à manger local, à consommer local, inciter les urbains à faire des jardins partagés. Manger plus sain, remettre des cours de cuisine dans les écoles, développer les AMAP.

- Biodiversité/ agriculture : Changement de politique pour la construction individuelle pour éviter la consommation d’espaces naturels et agricoles.

- Transports des marchandises : Pénaliser les excès de transport tout au long de la chaîne (production => vente), plus taxer les transports polluants, sanctionner davantage les gros pollueurs, taxer davantage le kérosène et le fuel lourd. Développer le transport par rail.

- Transport des personnes : Rendre accessible le prix des trains. Développer les transports en commun, encourager leur usage, inciter au covoiturage. Promouvoir les petites voitures moins polluantes. Inciter à l’usage du vélo, promouvoir les vélos électriques, reconduire les aides à l’achat, développer les pistes cyclables.

- Conception des produits manufacturés : Lutter contre l’obsolescence programmée, taxer davantage ces produits, inciter à la réparation des produits, former pour réparer.

- Sauvegarde de la planète : Sanctionner davantage les dépôts de déchets sauvages, payer des gens pour nettoyer (personnes indemnisées sans emplois). Interdire les glyphosates et faire respecter la loi.

- Habitat , isolation, production énergie photovoltaïque : Revoir les procédures d’aides et les moyens d’information (remédier à l’agression téléphonique). Développer la géothermie, les banques devraient proposer des prêts spécifiques.

- Diversifier les sources d’énergie : Développer le bio éthanol, développer la recherche sur l’utilisation de l’hydrogène (moteur à eau).

- Encourager les initiatives locales : Dans chaque commune, faire un pôle "transition écologique" pour rechercher des solutions locales.
MAIRIE - BP 20002 - 42570 SAINT-HEAND CEDEX - Tel 04 77 30 41 23 - Fax 04 77 30 97 28