Développement Durable> Message de prévention face aux piqûres de tiques

Les tiques, par leurs piqûres, fréquentes après une balade en forêt, peuvent dans certains cas transmettre la maladie de Lyme. Cette malade est en forte progression ces dernières années dans les pays d’Europe, dont la France.

Il est donc important de se prémunir de tout risque d’infection en adoptant quelques mesures simples :

- dehors, portez des vêtements couvrant les jambes, les bras et le cou
- après toute sortie, inspectez-vous minutieusement la peau : plis, dos, tête...
- si vous êtes piqué(e) par une tique : ôtez-la avec un tire-tique ou une pince à épiler sans appliquer de produit sur la tique (alcool, éther...), puis désinfectez.
JPG - 96 ko
Affiche de France Lyme

Caractéristiques de la maladie de Lyme

La maladie de Lyme est une maladie provoquée par une bactérie nommée Borrelia burgdorferi, qui est transmise par la piqûre d’une tique infectée. La bactérie est habituellement transportée par des oiseaux, des souris, des écureuils et d’autres petits animaux. Les tiques deviennent infectées par la bactérie quand elles se nourrissent d’un animal contaminé. La bactérie peut être transmise aux humains lorsqu’ils sont mordus par une tique infectée. Dans des circonstances normales, la maladie de Lyme ne peut pas se transmettre d’un être humain à l’autre. Les animaux de compagnie (chats et chiens) peuvent aussi contracter la maladie de Lyme, mais ils ne semblent pas contaminer les êtres humains. Ils peuvent toutefois apporter les tiques infectées chez vous.

Il se peut que vous entriez en contact avec une tique en vous frottant tout simplement contre des feuillages. Le risque de contact est accru au cours de la période qui s’étend du début du printemps à la fin de l’automne. L’hiver n’offre pas toujours une protection contre les tiques si la température est égale ou supérieure à 4 °C et s’il n’y a pas de neige. Il importe de noter que toutes les tiques ne sont pas porteuses de la maladie de Lyme et que le risque de contracter la maladie de Lyme est grandement réduit si on enlève la tique dans les 24 à 36 heures qui suivent sa fixation.

Symptômes et complications

Cette maladie se caractérise par différents symptômes qui apparaissent selon le stade d’avancement de l’infection. En premier lieu, une éruption cutanée dans la zone de la morsure (qui apparaît entre 3 jours et un mois après la piqûre), ressemblant à une cible, touche en moyenne 80% des personnes infectées.

Ce symptôme laisse souvent la place à d’autres effets comme la fatigue, des maux de tête, des frissons et de la fièvre, de la douleur musculaire et articulaires ou la présence de ganglions lymphatiques enflés.
Si les symptômes initiaux de la maladie de Lyme sont négligés, il se peut que le stade suivant de la maladie persiste pendant plusieurs mois.

Si la maladie est peu ou mal soigné, elle évolue en une faiblesse ou une fatigue extrême, en douleur et raideur articulaires intenses, des maux de tête, en faiblesse au niveau des muscles du visage, une irritation des yeux, des éruptions cutanées et une irrégularité du rythme cardiaque.

Si la maladie continue à progresser, elle peut alors prendre une forme plus grave en provoquant de l’arthrite à long terme et certains symptômes neurologiques, notamment des maux de tête, des étourdissements, des engourdissements, et même de la paralysie. Ce stade de la maladie peut durer plusieurs mois et même des années.

Il est à noter que les femmes enceintes doivent porter une attention toute particulière à ces symptômes car la maladie de Lyme est susceptible de provoquer la mort d’un enfant à naître si elle est contractée pendant la grossesse et mal soignée.

Document(s) à télécharger

PDF - 164.7 ko
Affiche-France-Lyme
MAIRIE - BP 20002 - 42570 SAINT-HEAND CEDEX - Tel 04 77 30 41 23 - Fax 04 77 30 97 28