Découvrir la ville> Helmut Dorn, étrange destin de prisonnier de guerre en (...)

Helmut Dorn est décédé en 2008 à l’âge de 90 ans.


Son étrange destin se doit d’être rappelé car il est peut-être un des seuls prisonniers de guerre à avoir souhaité vivre sa vie dans la ferme où il avait trouvé du travail comme ouvrier agricole, à la fin de la guerre.
Né en Pologne, il avait été envoyé en renfort en Normandie. Fait prisonnier, la guerre s’arrête pour lui et il est réquisitionné pour travailler à la mine. Puis une possibilité se présente pour être ouvrier agricole. Sans hésitation, il accepte. Dans un premier temps, il travaille dans une ferme à Saint-Maurice-en-Gourgois, ensuite aux Asthiers, puis le 3 mai 1953 à la ferme Moulard à Orlu. Depuis, il n’est jamais reparti et n’a jamais eu envie de retourner dans sa famille dont il n’avait aucune nouvelle, son frère ayant été tué sur le front russe.
Jusqu’à ses derniers instants, il a vécu heureux dans cette ferme où il avait l’impression de faire partie de la famille, avec "un très bon patron" disait-il dans un éclat de rire de Jean-Baptiste Moulard, de 3 ans son cadet. Sa passion restait le jardinage et l’élevage de perruches multicolores et de passereaux exotiques "pour leurs plumages chatoyants et leurs chants mélodieux". Sa fidélité à la famille qui l’a hébergé était sans faille ; aimé de tous pour sa gentillesse, son souvenir se doit d’être respecté.
MAIRIE - BP 20002 - 42570 SAINT-HEAND CEDEX - Tel 04 77 30 41 23 - Fax 04 77 30 97 28